voyage à l’est

Un courent d’air glacial réveilla le dormeur en le fessant frissonner malgré les nombreuses couvertures faites de plume d’oie. Vers dix heures du matin, Aaron s’installa près de sa fenêtre, laissant vagabonder son esprit au travers des différents paysages hivernaux. Le point redondant à ces tableaux était les immenses pâtures recouvertes d’un manteau neigeux ondulé cachant toute végétation à la vue des quelques vieux chevaux errants de manière hagarde. Des ruisseaux totalement glacés parcouraient ces étendues. Les arbres nus, servant de reposoir à quelques corbeaux qui se dressaient fièrement, frissonnaient dans l’air glacial. Sur les bords des routes, le train croissait quelquefois une dame âgée tirant une veille charrette débordant de paille noircie par l’humidité provoquée par la fonde des neiges. Les femmes portaient toujours une longue robe fleurie grossièrement assortie à leur foulard qui cachait souvent une chevelure non uniforme entourant un visage façonnait par le temps, arborant un sourire édenté malgré leur pauvreté écrasante. Le haut du corps se dissimulait derrière une grosse doudoune multicolore. Malheureusement, les nouvelles technologies n’avaient ni supprimé ni endigué la misère.

yohan guerrier

yohan guerrier

Bonjour; Je me présente, je m’appelle Yohan Guerrier, Je suis né en 1986, et suis handicapé (paralysie cérébral tétraplégique athétosique). J’ai un doctorat en informatique (bac plus 8). À présent, je travaille dans la recherche afin de trouver des solutions aux problèmes rencontrés par les handicapés, dans la vie de tous les jours. Bonne lecture de mon blog, tout en laissant des commentaires, si vous le souhaitez. Pour faire un commentaire, soit vous pouvez utiliser votre compte Facebook, soit en mettant votre nom et votre mail (ces informations ne seront pas publiées).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :