Conseils pour les IMC tétraplégique athétosique

Vous trouverez ci-dessous une liste de constatations que j’ai faites sur mon handicap :

  • Notre pire ennemi c’est les émotions, plus elles sont fortes plus nos muscles sont raides par conséquent on a des difficultés pour parler, faire des mouvements… . Ma solution personnelle à ce problème c’est ma respiration, je respire profondément et l’ensemble de mes muscles se détentes automatiquement
  • Quand je travaille sur mon pc, je mets de la musique cela réduit fortement mes mouvements involontaires donc également ma fatigue physique
  • Quand je parle avec un inconnu, je parle doucement en prononçant tous les syllabes et toujours faire attention à son souffle
  • Essayer de faire un maximum d’actions seul, ceci est très bon pour la satisfaction personnelle
  • Les parents n’hésitaient pas à gronder votre enfant quand il fait des mouvements brusques involontaires ou quand il bave, car ces inconvénients sont contrôlables
  • Quand mes muscles sont raides, j’arrête mon activité pour en faire une autre

yohan guerrier

yohan guerrier

Bonjour; Je me présente, je m’appelle Yohan Guerrier, Je suis né en 1986, et suis handicapé (paralysie cérébral tétraplégique athétosique). J’ai un doctorat en informatique (bac plus 8). À présent, je travaille dans la recherche afin de trouver des solutions aux problèmes rencontrés par les handicapés, dans la vie de tous les jours. Bonne lecture de mon blog, tout en laissant des commentaires, si vous le souhaitez. Pour faire un commentaire, soit vous pouvez utiliser votre compte Facebook, soit en mettant votre nom et votre mail (ces informations ne seront pas publiées).

2 réflexions au sujet de « Conseils pour les IMC tétraplégique athétosique »

  • 30 septembre 2010 à 2 h 06 min
    Permalink

    Ce que tu dis Yohan, c’est ou à fait ce que j’avais ressentit pour Selma (ma puce de 5 ans). Donc dès qu’elle se raidit, je la fais respirer et je lui demande de faire autre chose. La difficulté et de faire passer le message dans le milieu scolaire. Depuis le début aucun thérapeutes que j’ai rencontrer ne font la liaison et ne conseilles…Dommage pour les enfants. Pour Selma je fais du chant, donc naturellement elle essaye de chanter et du coup apprend le souffle…!

    Répondre
  • 30 septembre 2010 à 11 h 22 min
    Permalink

    exactement le souffle c’est très important

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :