person holding brown rope with silver round analog watch

Il y a cinq ans, la vie que je connaissais a pris un tournant dramatique lorsque ma compagne, Alexandra, a subi un AVC. Bien qu’elle ne soit pas décédée, l’AVC a transformé notre existence de manière irréversible. Après deux mois d’hospitalisation et une année de rééducation intensive, Alexandra est revenue à la maison, mais elle n’était plus la même personne.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Un Deuil Invisible

Le deuil n’est pas toujours lié à la mort. Parfois, il concerne la perte de la vie que l’on avait imaginée, des projets que l’on avait bâtis ensemble. C’est cette forme de deuil que je ressens depuis l’AVC d’Alexandra. La femme que j’avais connue, avec ses comportements, ses souvenirs et nos rêves communs, semblait avoir disparu. À sa place, une personne nouvelle, avec des comportements extravagants et des problèmes de mémoire, est apparue.

Une Transformation Douleur

Cette transformation est une blessure qui ne se refermera jamais complètement. Il est difficile de ne pas se sentir en deuil lorsque chaque jour rappelle ce qui a été perdu. Nos projets de vie, nos routines quotidiennes, et même les petites habitudes qui formaient notre complicité ont été bouleversés. Il est douloureux de voir quelqu’un que vous aimez changer à un point où vous avez parfois l’impression de vivre avec un étranger.

Apprendre à Vivre Avec la Nouvelle Alexandra

Cependant, Alexandra est toujours là, vivante et bien présente dans ma vie. Nous partageons encore de bons moments ensemble, des moments de complicité et de joie qui, bien que différents, sont précieux. J’ai dû apprendre à accepter et à aimer cette nouvelle version d’Alexandra, à trouver du bonheur dans ce que nous pouvons encore partager.

Redéfinir Nos Vies et Nos Rôles

Notre relation a nécessité une redéfinition de nos rôles. J’ai dû assumer des responsabilités supplémentaires, et elle a dû s’adapter à ses nouvelles capacités. Ce processus a été difficile et souvent frustrant, mais il nous a également permis de découvrir des aspects de notre relation que nous n’avions jamais explorés auparavant.

Trouver la Force dans les Moments Partagés

Même si la blessure du deuil est profonde, les moments de bonheur que nous partageons aujourd’hui sont une source de force. Ces moments nous rappellent que, malgré tout, l’amour et la connexion que nous avons bâtis sont toujours présents. Ils nous permettent de naviguer à travers les jours difficiles avec une lueur d’espoir et de résilience.

Conclusion

Le sentiment de deuil que je ressens depuis l’AVC d’Alexandra est une blessure constante, mais il est aussi un témoignage de la profondeur de notre amour et de nos projets communs. En acceptant et en aimant cette nouvelle version d’Alexandra, j’ai appris à trouver de la joie et de la satisfaction dans notre vie actuelle, tout en honorant le passé que nous avons partagé. La transformation d’Alexandra a redéfini notre existence, mais elle n’a pas détruit la capacité de notre amour à s’adapter et à fleurir malgré les circonstances.

Pas encore de commentaire

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.