Ma future location

Depuis le mois d’octobre 2011, je recherchai un logement pour quitter la demeure familiale. Dans un premier temps, avec l’aide de ma mère et de mon beau-père (que je les remercie), j’ai constitué un dossier de demande de logements sociaux. En même temps, je visitai des logements non adaptés pour ensuite faire des travaux d’adaptations.

Concernant les logements sociaux, je me heurtai toujours au même obstacle : la porte d’entrée de l’immeuble n’était pas électrique. Par conséquent, je ne pouvais ni entrer ni sortir seul. J’ai effectué une demande d’adaptation auprès du bailleur sociale. Il a refusé, car il ne voulait pas payer ni les frais d’installations ni la future maintenance.

À propos des maisons dit « non adaptés », cela me revenait trop chère. Je devais payer environ 130 000 euros pour la demeure, puis environ 20 000 euros pour les travaux. Cette somme était trop importante pour moi, car je ne peux pas faire de prêt, non pas à cause de mon handicap, mais du fait que je sois pour l’instant en CDD.

Ensuite je me suis intéressé à une éventuelle construction, en me disant que je pourrais faire une maison répondant parfaitement à mes besoins. Encore une fois, j’ai vite arrêté ce projet à cause du coût.

Au mois de décembre 2013, mon père et ma belle-mère m’ont proposé un projet : ils allaient acheter la maison qui était en vende dans la rue, l’adapter, puis me la louer. J’ai accepté en leur disant qu’aussitôt que j’aurai un travail après mon doctorat, j’achèterai la maison. Ils ont accepté. Je les remercie pour leur aide.

À présent, mon père, mon grand-père et mon oncle, que je le remercie, travail chaque semaine pour adapter la maison.

Normalement je pourrais y entrer en janvier 2015.

yohan guerrier

yohan guerrier

Bonjour; Je me présente, je m’appelle Yohan Guerrier, Je suis né en 1986, et suis handicapé (paralysie cérébral tétraplégique athétosique). J’ai un doctorat en informatique (bac plus 8). À présent, je travaille dans la recherche afin de trouver des solutions aux problèmes rencontrés par les handicapés, dans la vie de tous les jours. Bonne lecture de mon blog, tout en laissant des commentaires, si vous le souhaitez. Pour faire un commentaire, soit vous pouvez utiliser votre compte Facebook, soit en mettant votre nom et votre mail (ces informations ne seront pas publiées).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :