Les départs

Je vous propose un poème sur mon ressenti face aux différents départs de ma compagne après sa rupture d’ anévrisme.

 

Après une nuit terrible, je te vois partir sous les lumières bleues

Les derniers paroles de ton ancien toi firent “ne t’en fait pas, on se voit à l’hôpital”

C’était la dernière fois que je te voyait tel que je t’ai connu

Mais je ne le savais pas encore

Ce départ marqua un tournant définitif dans notre vie

Moins d’autonomie, moins de rêves et de projets

Puis je me demande à quel moment que tu as changé durant ton long sommeil

Et qu’est-ce que tu ressens dans ce noir?

***

Un an après, chaque jour, je te vois partir pour la maison d’accueil spécialisée

Tu es heureuse, mais ta faiblesse me fait toujours mal

Je t’ai connu si forte

Maintenant tu t’assoie à l’arrière de ton transport, tel un enfant

Je suis surpris de voir qu’une personne peut totalement changer à cause d’un accident de la vie

Si un être supérieur existe, pour quelle raison nous a-t-il fait cela?

Pour nous punir?

Nos projets de faire un bébé, des voyages et d’autres rêves se sont envolés

Faisant place à une autre vie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :