Dialogue avec l’ancienne elle

Je la rencontre dans mon imaginaire pour lui parler :

  • Bonjour chérie, tu me manques tellement, même si tu es présente.
  • Je le sais mon cœur, mais tu pourrais refaire ta vie avec une autre femme, et peut être avoir des enfants ou te marier, comme l’on avait prévu.
  • Je ne vais pas te mentir, j’ai songé à ce futur. Cependant je ne me vois pas vivre sans toi. Tu as toujours été présente à mes côtés. Maintenant, c’est à mon tour.
  • J’ai l’impression d’être un poids mort pour toi ; nous n’avons plus aucune autonomie.
  • Ce n’est pas vrai, nous sommes complémentaires : tu es mes bras, je suis ta mémoire.
  • Oui, mais il doit avoir des habitudes qui te manquent.
  • Évidemment, nos discussions, nos promenades, et nos projets. Sauf que le futur doit être plus fort ; nous avons refait notre vie, en fonction de notre différence. J’ajoute à ça, nous avons une plus grande complicité au travers de notre handicap.
  • Te connaissant, tu dois souvent imaginer notre vie que nous aurons eu
  • Évidemment, je pense à nos enfants existants dans une autre réalité. Ils auraient été joyeux et plein de vie, comme à notre image.
  • Nous aurons été de bons parents, mais avec des disputes, car tu aurais été moins sévère que moi.

 

Je lui souri tristement, et elle reprend avec ces propos :

  • À présent, pour tu sois heureux, tu dois oublier mon moi passé afin de vivre pleinement avec celui présent, même s’il est fortement différent.
  • Le passé nous fait, pas facile de l’oublier.
  • Soit fort, soit heureux, au revoir chéri.

passé

yohan guerrier

yohan guerrier

Bonjour; Je me présente, je m’appelle Yohan Guerrier, Je suis né en 1986, et suis handicapé (paralysie cérébral tétraplégique athétosique). J’ai un doctorat en informatique (bac plus 8). À présent, je travaille dans la recherche afin de trouver des solutions aux problèmes rencontrés par les handicapés, dans la vie de tous les jours. Bonne lecture de mon blog, tout en laissant des commentaires, si vous le souhaitez. Pour faire un commentaire, soit vous pouvez utiliser votre compte Facebook, soit en mettant votre nom et votre mail (ces informations ne seront pas publiées).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :