Le début de mon doctorat

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Récemment, je suis rentré dans mon bureau au laboratoire LAMIH sur le corpus de la faculté de Valenciennes pour y commençait mon doctorat dont le sujet est le suivant : Aide logicielle centrée contexte pour la saisie d’information en situation dégradée, Application à des utilisateurs handicapés moteurs dans des contextes liés au transport et aux activités journalières. Le but est de réaliser un logiciel pour aider les personnes handicapées motrices ayant des problèmes d’élocution, à communiquer au sein des transports communs. Je vais utiliser des pictogrammes afin d’accélérer la saisie.
L’université a aménagé mon bureau en automatisant l’ouverture du bâtiment et également celle de mon bureau. Concernant la saisie qui est un exercice long et fatigant pour moi, je la fais avec ma petite amie (je tiens à la remercie, car cela m’aide énormément) par internet.
Le fait de ressortir tous les jours afin de gagner ma vie et d’aider à ma façon les personnes handicapées joue un rôle important dans mon bien-être. Mon année sympathique a été très difficile à vivre, sur tout le fait de se sentir inutile et de ne pas avoir de but précis dans ma vie. À présent, je possède mon autonomie financière grâce à mon salaire. Cela constitue un droit très important pour tout être humain, pouvoir s’assumer, se faire plaisir par des achats et devenir tout simplement un acteur de notre société.
Je souhaite au plus profond de moi que chaque personne handicapée puisse trouver un métier afin de devenir un Homme.

Lien Permanent pour cet article : http://blog.royaumehandi.fr/2011/12/le-debut-de-mon-doctorat/

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Adrien on 16 décembre 2011 at 12 h 45 min
    • Répondre

    Félicitation pour ton boulot !!! Très encourageant pour toutes les personnes IMC ou autre handicap avec problème d’élocution… Vraiment frustrant de croire que dès qu’on parle pas comme tout le monde, on est « zanzan » !!!
    Je t’encourage à vraiment communiquer sur ton parcourt et ton combat pour les étude + travail.

    Et ouai, l’avenir d’un IMC n’est pas toujours dans un CAT !!!

    Bravo !

    Adrien, un paraplégique 😉

    • nanouka on 16 décembre 2011 at 16 h 23 min
    • Répondre

    bonjour

    je t’avais laissé un message sur facebook mais je n’avais pas lu jusqu’au bout et je n’avais pas compris que c’était dans le cadre de ton travail c excellent!!!bravo!!! mon premier mari était imc et ça l’énervait bcq de ne pas pouvoir communiquer facilement avec les autres…
    je suis bénévole à l’apf moi-même en situation de handicap et j’ai pu voir jean-manuel hergas qui lui même est imc et très intéressant à écouter même si ce n’est pas tjs évident mais avec de l’attention c assez facile.
    merci pour ton travail et j’espère que ça aboutira sur du concret pour pouvoir communiquer dans toutes les situations.
    à bientôt
    nanouka

  1. merci ,oui c’est pas toujours facile d’avoir des difficultés pour parler mais j’arrive toujours à me faire comprendre en parlant lentement .

  2. merci ,et oui on peut être lourdement imc et travailler .et toi tu travail Adrien ?

    • Adrien on 16 décembre 2011 at 20 h 02 min
    • Répondre

    oui je travail dans le médical et je vois trop souvent le cas de personne handi qui se retrouve bloqué dans des voix qu’on leur impose… encore plus qu’en il y a problème communication !
    Et toi, tu prouves l’inverse, c’est cool.
    La famille aide énormément aussi, mais faut savoir jouer des coudes 😉

  3. exactement c’est pas toujours facile

    • GWENHAELLE on 12 janvier 2012 at 13 h 51 min
    • Répondre

    Bonjour Yohan,

    je suis vraiment heureuse pour toi. Tu trouves un but dans l’aide des autres et c’est super.
    Et en plus tu gagnes ton indépendance financière, ce qui n’est pas rien.
    Que te souhaiter pour 2012 ? que ton projet aboutisse et que d’autres voient le jour, tout ça au côté de Ségolène, gros bisous à vous deux

    Gwenh

  4. merci gros bisou

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.